Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

" Maman, mon école ne va plus exister !"

" Maman, mon école ne va plus exister !"

Lundi matin, journée joyeuse, il ne reste plus que deux jours d'école et c'est enfin les vacances... Les filles ont préparé leurs cadeaux pour les maîtresses et les ATSEM, et c'est parti pour les deux derniers jours avant deux longs mois de vacances !

En arrivant à l'école, l'ambiance est un peu étrange, pas comme d'habitude. La maîtresse de ma grande qui est aussi la directrice de l'école, dit qu'elle a quelque chose à me dire, enfin à dire à tous les parents. Voilà, l'école ferme ! 

Le choc. Apprendre que l'école ferme la veille des vacances... se prendre une claque dans la tronche, et aussi dans celle de nos enfants... 

C'était une chouette école, elle existe depuis si longtemps, tout le monde se connaît, les enfants sont tous amis, et là on leur apprend la veille des vacances, qu'ils vont devoir changer d'école, mais aussi qu'ils ne verront peut-être plus leurs amis. 

 

Que fait-on maintenant ?!

Heureusement que les parents d'élèves sont là, car ils ont beaucoup travaillé ces deux derniers jours. Tout d'abord ils se sont rendus à la mairie, afin d'avoir des explications... sachez qu'il n'y en a pas ! Petit effectif j'imagine, 34 élèves c'est trop peu pour une école, alors il vaut mieux la fermer, question d'argent, sans penser à tous ces petits bouts qui vont être éparpillés partout dans notre ville... Mais mine de rien petit à petit aux files des années toutes les petites écoles ferment, une par une, les enfants se retrouvent dans des écoles plus grandes, avec des effectifs plus gros, ils ne sont plus 20 dans une classe, mais 33... c'est vrai que c'est très bénéfique pour leur apprentissage ! 

Donc je reviens au passage des parents d'élèves à la mairie, ils ont été reçus par une élu du maire qui n'a pas su quoi leur répondre, et qui a fini par, je cite "s'engager à traiter les demandes de dérogations en urgence et à nous faire passer en priorité", euh bah normal non ? les inscriptions dans les écoles ne pourront se faire que jusque vendredi, puisqu'après toutes les écoles seront fermés... et les parents qui avaient prévu de partir en vacances cette semaine, on en parle ????!!! Bref, j'ai donc reçu une fiche de dérogation à remplir pour mes enfants, et j'ai donc eu une demi-journée pour réfléchir dans quelle école iront mes enfants... J'ai eu le choix entre une école à 5 minutes de chez moi, mais situé dans un quartier assez mal réputés, où les enfants balancent des gros mots à tout va, et où c'est le gros bordel dans la classe, ou bien une très bonne école, mais situé en plein centre ville, à 15 minutes de chez moi, où c'est la galère pour se garer (oui oui tous les parents pensent à ça, ce n'est pas un détail à négliger, car arriver toujours en retard par manque de place ce n'est pas l'idéal non plus), et surtout où école maternelle et primaire sont regroupés, et où il y a presque 400 élèves, ça change des 34 élèves de leur petite école chaleureuse et familiale... 

Bon malgré tout, mon choix a été vite fait, et d'ailleurs tous les autres parents ont fait le même choix, c'est là que ça bloque, puisque la mairie s'imaginait dispatcher les élèves dans 2 voir 3 écoles, mais là tous les parents ou presque ont choisit la même école (celle en ville biensûre). 

Nous annoncer ça, la veille des vacances, c'est aussi se retrouver pour les parents qui travaillent tout les deux, dans la grosse impasse de la nounou qui ne pourra pas aller chercher les enfants aussi loin, donc ils vont devoir changer de nounou, mais voilà, à deux mois de la rentrée, c'est un peu court, surtout que des nounous il n'y en a pas 50 non plus ! Et les nounous dans tout ça, il y en a qui vont perdre leur emploi... parce que quand même, cette petite école c'était leur gagne pain ! Bref, bref, et encore bref... tout ça est vraiment inhumain, fermer une école comme ça, sans nous expliquer le pourquoi du comment, et surtout aussi tard c'est vraiment une pure honte !

 

Ce matin, tous les parents se sont donnés rdv à la mairie à 10h, puisque l'on va avoir la réponse aux demandes de dérogation, et que comme hier, ils ont commencés à appeler certains parents pour leur faire du chantage, du style "Madame, si vous acceptez de mettre votre fils à l'école C., vous pourrez également mettre votre fille" cette Maman nous a expliqué que sa fille a 2 ans et demi et qu'elle avait fait la demande pour la scolariser en septembre, ça avait été refusé, et là, on lui fait du chantage... Il y a eu d'autres appels de ce genre, c'est pourquoi on a prévu de se réunir tous pour les résultats des demandes de dérogation. (Plus on sera nombeux, moins ils arriveront à nous la mettre à l'envers !)

 

Et les enfants dans tout ça ...

Lundi soir, j'ai dû expliquer à mes filles que leur école n'existerait plus, que demain serait leur toute dernière journée dans leur école. Ma fille de 3 ans et demi n'a pas trop réagi, mais sa grande soeur de 5 ans à fondu en larmes... tant de choses vécues dans cette école, tout le monde était si proche, les maîtresses étaient au top du top, c'est vraiment dur de vivre ça à 5 ans ! Imaginez qu'on vous dises à vous, que votre entreprise ferme demain ... vous le prendriez comment vous ?! 

 

Et mardi soir, grand moment d'émotions, c'était difficile pour tout le monde, car là, c'était LA DERNIERE FOIS ! Voir les ATSEMS, la référente de la garderie en larmes, c'était vraiment difficile... Et dire qu'à la garderie la référente avait acheté des nouveaux jouets pour eux l'année prochaine, elle m'avait parlé qu'elle essayerait de séparer un peu mes filles, car ma 2e colle beaucoup sa grande soeur, etc... en fait rien ne se fera, l'école va être vidée, et fermée. Au lieu de récupérer mes enfants et partir, j'ai voulu faire des photos souvenirs, les maîtresses ont dit oui avec grand plaisir, et ensuite, nous sommes resté plus d'une heure à discuter, à se remémorer nos souvenirs, c'est pour vous dire à quel point cette école était familiale... 

" Maman, mon école ne va plus exister !"
Rendez-vous sur Hellocoton !
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

Petite-Mam

26 ans, 3 enfants. Je peux dire que j'ai déjà bien réussi ma vie. 🍼 Blogueuse Lifestyle du Nord de la France. 💻 Maman 2.0
Voir le profil de Petite-Mam sur le portail Overblog

Commenter cet article

Stéphanie V 06/07/2016 22:28

Il aurait pu prévenir avant. Tes pauvres puces :/

Petite-Mam 07/07/2016 08:04

Ça aurait été la moindre des choses... mais que veux-tu !

Noémie 06/07/2016 20:51

Ca me révolte... en tant que non- maman, je ne peux sûrement pas comprendre, mais je te soutiens dans ta peine, et je me mets à la place de ton enfant :'(

Courage <3

Anthony & Noémie, blogueurs amoureux et facétieux sur notrecarnetdaventures.com

Petite-Mam 07/07/2016 08:03

Merci... c'est dur dur, surtout pour mes enfants !

mélanie 06/07/2016 15:02

c'est dommage, pourtant les petites écoles offrent pleins d'avantages pour les enfants
les maîtresses sont plus à l'écoute des enfants
je pense que c'est pour faire des économies, ça coûte chers à l'état
j'espère que tu auras l'école que tu veux pour tes enfants
courage
bises à vous 5

Petite-Mam 07/07/2016 08:03

Exactement. Je suis si triste que ça se passe comme ça... on a eu l'école que l'on voulait, et mes filles resteront avec leur copines, mais bon, c'est une très très grande école qui regroupe maternelle + primaire, et elles vont passer de 34 à 400 élèves... tout sera très différent. :(

Djahann 06/07/2016 07:30

C'est sûr que c'est rude fermer comme ça du jour au lendemain. Pour les enfants, pour les parents qui doivent se réorganiser (et certains avaient sûrement prévu de partir en vacances) et pour les gens qui travaillent autour de cette école (enseignants, atsem, avs, nounous, etc)
C'est vraiment nul d'avoir procéder ainsi

Petite-Mam 06/07/2016 08:15

Voilà. Ils nous auraient prévenu à l'avance.... mais ils ont eu peur de scandale, alors le faire la veille des vacances, ça ne nous laisse pas le temps de nous retourner, on a 4 jours pour trouver une nouvelle école, les inscrire, etc... ça ne nous laisse le temps de rien..